MUSÉE

De la collection Gideon à la collection Albert Jean, l’Espace Musée accueille plusieurs collections de garde-temps en provenance du monde entier.

 

Découvrez les Fermes Horlogères

Chaque année, à l’approche de l’hiver, la Vallée de Joux est plongée dans un temps de repli sur elle-même. La vie est alors confinée à l’intérieur des fermes. Dictée par le climat et les activités des Combiers, l’architecture de l’habitat traditionnel est imposante et massive.

Dès le XVIIème siècle, les savoir-faire horlogers se répandent dans l’arc jurassien. Heureux de trouver un complément de revenu pour subsister sur ses terres, le paysan devient peu à peu horloger.

 

Collection Gidéon

Cette exposition d’horlogerie internationale présente une sélection d’instruments horaires, fabriqués entre le XVIe  et le XIXe siècle. Horloges de tables ou de voyage, pendules gothiques et planétaires sont tant d’exemples de garde-temps qui ornaient les intérieurs de la noblesse et de la grande bourgeoisie européenne.

 

Collection Vallée de Joux

Situé dans une ancienne manufacture horlogère, créée par la maison Zénith en 1917, l’Espace Horloger voit le jour en 1996 en tant que premier musée d’horlogerie vaudois. L’ambition était grande mais légitime. L’Espace Horloger permettait de mieux comprendre les technologies horlogères de haut niveau et de découvrir la diversité des mouvements à complications: répétition minute, grande sonnerie, chronographe à rattrapante, quantième perpétuel, tourbillon, phase de lune, …

Le but recherché est de mettre en exergue les pièces, beauté et richesse du patrimoine, la Vallée de Joux comme foyer des complications horlogères et la mise en valeur d’un savoir-faire qui s’est transmis de père en fils pendant plusieurs générations, qui ont créé des dynasties et qui ont contribué à la réputation de la région.
Par le biais d’outils didactiques et pédagogiques, l’Espace Horloger souhaite rendre accessible et compréhensible cet univers pour tout le monde.
Outre la partie historique, c’est tout l’aspect technique qui sera décortiqué pour exposer ce savoir-faire original et unique au public. Le but ultime est de faire comprendre quelle est l’essence d’une montre mécanique à complications. Il est évident que cela ne se fera pas sans un état des lieux de la transmission de ces savoir-faire ancestraux d’hier à aujourd’hui et donc de la montre mécanique à la montre à quartz ainsi que des crises et de l’évolution de l’industrie horlogère.
L’histoire de ces pièces est ainsi directement liée au contexte historique de l’époque et on ne peut qu’être en admiration devant leur originalité, leur facture délicate ou leur sensibilité artistique qui reflètent le goût et la passion des artisans d’une région. Cette dernière qui est encore aujourd’hui présente dans le musée, évoque les richesses du monde de la Haute Horlogerie et de tout un patrimoine commun.

Nouveautés depuis 2012:
L’Espace Horloger se positionne déjà comme une plateforme du « génie horloger et de ses métiers ». L’endroit consacré aux collections et donc à l’exposition permanente sera modernisé autant d’un point de vue technique et spatial que du discours. 

L’espace: Il sera repensé dans ses moindres détails autant dans le discours que dans sa trajectoire. L’objectif étant de donner au public la possibilité de suivre un parcours logique et cohérent. 

La médiation: Partie intégrante du discours, il est prévu que les publics plus jeunes puissent bénéficier de supports interactifs et didactiques pour comprendre le mécanisme et le fonctionnement d’une montre ou d’une horloge. Ceci sera couplé avec des événements particuliers comme les après-midi contes déjà en place aujourd’hui. Des ateliers pédagogiques seront repensés pour chaque tranche d’âge y compris pour les adultes.